3 règles pour un ménage écolo

On a tendance à penser qu’adopter une routine zéro déchet est contraignant et demande beaucoup d’organisation or pour le ménage c’est plutôt tout le contraire ! S’il y a bien un domaine où les habitudes de consommation actuelles nous compliquent la vie c’est bien l’entretien de la maison. Pourquoi utiliser 20 produits différents, dépenser des fortunes et polluer la planète quand on peut tout nettoyer pour une bouchée de pain avec trois petits ingrédients présents dans votre cuisine ?!

Règle n°1 : s’équiper

Tout d’abord, on choisit des outils adaptés, naturels et réutilisables ! Investir dans un bon équipement de base permet de constituer une bonne fois pour toute un kit de ménage durable. Pour le sol, on choisit dans une serpillère en microfibre de bonne qualité avec un sceau-essoreur selon les préférences. Vous pourrez passer la serpillère en machine afin de la désinfecter et la réutiliser autant de fois que vous le souhaitez !

Pour le reste de la maison, les lavettes en microfibre seront utiles non seulement pour dépoussiérer mais aussi mouillées pour laver les tables, comptoirs ou éviers et elles sont aussi lavables. Vous viendrez à bout des tâches et surfaces plus sales avec des brosses en fibres naturels. L’idéal ? Une rigide et une souple, pour être paré à toutes les situations. Enfin pour la vaisselle, une lavette en microfibre et une brosse souple et vous serez le maître de l’évier !

Règle n°2 : les bons produits

On peut nettoyer toute la maison avec trois petits ingrédients :

  • Vinaigre blanc : désinfectant, désodorisant et dégraissant, il est allié principal de votre séance de ménage et personne ne s’empoisonnera avec !
  • Bicarbonate de soude : nettoyant, désodorisant et adoucissant, associé au vinaigre il est redoutable contre les tâches incrustés comme celles du four et il est comestible donc sans danger.
  • Savon de Marseille : dégraissant, nettoyant, vous pouvez l’utiliser à la place du liquide vaisselle, en lessive ou en détachant.

L’avantage principal des produits naturels, c’est bien sûr qu’il n’y a pas de risque d’accident domestique et de pollution. Niveau finance, à 0,80 centimes le litre de vinaigre on fait rapidement des économies, d’autant plus que l’on mutualise les produits. Pour mon ménage habituel, j’utilise un désinfectant multiusage (50 % vinaigre-50% eau dans un vaporisateur récupéré), du vinaigre pur, du bicarbonate à saupoudrer si besoin et du savon Marseille pour l’évier de la cuisine.

Règle n°3 : trouver sa routine

Vous devez trouver ce qui fonctionne selon vos besoins et votre rythme de vie. Perso, je m’arrange pour le faire une fois par semaine, je commence par la vaisselle en retard (merci le weekend 😉), je nettoie l’évier, le micro-ondes si besoin et les plans de travail. Ensuite, je fais les poussières, les tables et je passe à la salle de bain : toilettes, lavabo et miroir. Je finis par le sol, un coup d’aspirateur et de serpillère si besoin (et si j’ai le courage !).

Adopter une routine de nettoyage permet de gagner du temps, vous pourrez passer plus ou moins rapidement selon les semaines. Il y a quand même plus sympa comme activité alors autant ne pas s’éterniser là-dessus ! Pour plus de praticité, vous pouvez réunir vos produits et outils d’entretien dans un sceau ou un bac afin d’avoir tout à portée de main et de passer de pièce en pièce rapidement.

Vous l’aurez compris, pas besoin de passer des heures ni de dépenser des fortunes, vous pouvez faire un geste pour l’environnement et des économies en nettoyant écolo. Il suffit de s’équiper et de connaître les bonnes astuces !

Une année 2017 pleine de surprises !

Mes vœux arrivent un peu tard mais après tout le mois de janvier n’est pas fini alors j’en profite pour vous souhaiter une très belle année à tous ! La grippe a eu raison de moi et mon début d’année a donc commencé sous la couette. Je reviens avec des anticorps et pleins de nouvelles idées ! En tout cas, j’espère que cette période de renouveau vous inspire pour bousculer un peu votre quotidien si vous avez besoin de changements ou prendre le temps d’en profiter si au contraire tout va bien pour vous 😉 Du côté du blog, ça bouge pas mal et ça méritait bien un petit article !

Changement de cap

On prend les mêmes et on rattaque une nouvelle année mais on bifurque un peu… Le blog de cuisine va laisser la place à un blog plus généraliste sur notre transition vers le côté écolo de la force. Et oui, à la maison nous avons choisi de réduire nos déchets et donc de consommer différemment : moins mais surtout mieux ! Comment ça se passe ? Je vous raconterai les différentes étapes de notre adaptation de nos débuts à notre déménagement en passant par notre quotidien !

Concrètement on a maintenant 5 rubriques :

  • News : un petit condensé des tendances écolos du moment
  • Food : des recettes toujours gourmandes (on se refait pas !)
  • Home : des idées pour gérer sa maison sans prise de tête ni produits chimiques
  • Office : des solutions pour adopter une bonne routine au boulot
  • Out : des sorties et des expériences à tenter

Un rendez-vous hebdomadaire

Force est de constater que la vie d’adulte n’est pas si facile que ça ! Mon premier job et mon déménagement m’ont pris pas mal de temps l’année passée mais qu’à cela ne tienne, ma bonne résolution sera donc d’écrire un article par semaine ! Pourquoi ? Parce que les infos sur le zéro déchet commencent à circuler mais qu’il y a encore pas mal de zones d’ombre, je vous dirai les erreurs à ne pas faire et les solutions viables que nous avons adoptées au quotidien.

Consommer mieux c’est bien en revanche il faut garder le côté pratique sinon la démarche ne sera pas durable. Passer des heures et des heures en cuisine le weekend pour avoir des repas frais c’est super mais un choix trop chronophage ne sera pas tenable sur le long terme. À la place, vous pourriez plutôt doubler les proportions de votre dîner et congeler les portions en trop pour avoir des repas d’avance. Là où il y a un problème il y a une solution alors pas de panique et restez à l’écoute 😉

Alors pour cette nouvelle année, tant qu’on est à prendre de bonnes résolutions, pourquoi ne pas consommer un peu mieux ? Si ce n’est pas pour la planète, ce peut être pour avoir une meilleure santé, pour retrouver le goût des bonnes choses ou encore pour rester tendance 😉 Quelle que soit votre motivation, vous trouverez ici quelques conseils pour y parvenir. Je tâtonne moi-même encore mais je vous ferai part de nos succès et de nos échecs en espérant que cela pourra vous dépanner et/ou vous inspirer !

À très vite !

Le citron, votre meilleur allié détox

Le printemps est arrivé mais vous sortez à peine de votre hibernation hivernale ? Pour vous remettre en forme rien de tel qu’une petite détox ! Ce terme à la mode désigne tout simplement une méthode douce pour éliminer les toxines accumulées par l’organisme. Un ménage de printemps non négligeable après les excès des fêtes de fin d’année et les plats d’hiver réconfortants mais souvent caloriques.

Le citron, un super aliment

Ce fruit fait partie de la famille des agrumes. À ce titre, il est particulièrement riche en vitamine C avec 52 mg pour 100g de citron. De plus, ces qualités nutritives ne se dégradent pas avec le temps puisqu’elles sont protégées par une peau épaisse et un milieu acide. Attention toutefois, la teneur en vitamine C s’oxyde rapidement au contact de l’air. Il faut donc consommer le jus de citron immédiatement après l’avoir pressé afin d’en préserver les vitamines.

Pauvre en sucres, le citron ne contient que 2,5g de glucides pour 100g soit 4 à 5 fois moins que chez les autres fruits. Quant aux lipides, ils sont en quantité négligeables. Ces deux bons points en font un ingrédient excellent pour alléger les recettes tout relevant le goût. Malgré sa teneur en acides organiques élevée, le citron n’est pas acidifiant pour le corps en raison de son fort taux de potassium (153mg pour 100g). Ce dernier dégage des résidus alcalinisants qui neutralise l’acide citrique. À noter également que l’apport en calcium est important de l’ordre 25 mg pour 100g. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Pourquoi choisir le citron comme allié détox ?

Les qualités nutritives du citron sont multiples et indéniables mais concrètement comment peut-il nettoyer l’organisme ? Il agit principalement sur :

  • Le foie
  • Le système digestif
  • Le système immunitaire

En effet, il permet de détoxifier le foie. Une alimentation riche en graisses et/ou en alcool est préjudiciable pour votre foie qui se retrouve en surcharge. De ce fait, il fonctionne au ralenti. Le citron va non seulement stimuler la production de la bile mais aussi déstocker et éliminer les graisses. Cette action sur le foie va aider la digestion. De plus, en luttant contre l’acidité ce fruit va protéger l’estomac. Il neutralise les remontées acides en transformant l’acide citrique en citrate. Le petit bonus : il est très efficace contre les nausées.

Enfin, l’huile essentielle de citron étant un antiseptique naturel. Ce fruit est donc une arme contre les infections et les  bactéries. Grâce à sa vitamine C et ses composés expectorants, le citron a tout bon pour booster le système immunitaire. En massage, en infusion, en jus ou même en gargarisme, le citron frais ou en huile essentielle sera un atout de choix pour votre quotidien.

Citron

 Une solution détox express

Dans le cadre d’une cure détox, le citron est donc plus que recommandé. Le timing idéal ? Au changement de saison, en particulier au printemps ou en automne. Cette méthode agit sur les problèmes de tendinites, de jambes lourdes mais aussi sur les allergies et la fatigue chronique. Pour ce faire, rien de plus simple ! Il suffit de presser un citron dans un verre d’eau tiède. Vous devez le boire à jeun et rapidement afin de bénéficier de toutes les qualités nutritives.

C’est une recette très rapide et facile à faire, parfait pour les personnes actives qui n’ont pas beaucoup de temps le matin. En revanche, si vous voulez une version plus complète, vous pouvez ajouter une demi-cuillère à café de miel, une pincée de cannelle et un demi-centimètre de gingembre rapé. Cela demande un peu plus de temps mais sachez que vous pouvez en préparer à l’avance et conserver le tout au réfrigérateur. Vous n’aurez plus qu’à vous servir de votre préparation comme d’un sirop auquel vous ajouterez 20 cl d’eau chaude. Vous pouvez répéter ce rituel de plusieurs jours à quelques mois selon votre envie et votre état de santé.

Très bonne détox à vous 🙂

Les cookies super moelleux

Il y a deux écoles concernant les cookies, la version hyper croustillante qui se casse en mille morceaux et la version super moelleuse, croquante à l’extérieur et fondante à l’intérieur. Bien sûr au vu du titre de l’article, c’est la deuxième version qui remporte ma faveur ! Nous voilà donc sur le point de découvrir la recette de ces petites merveilles 😉

Pour une vingtaine de cookies super moelleux :

  • 100 g de beurre
  • 100 g de sucre
  • 1 oeuf
  • 150 g de farine
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 1 trait d’extrait de vanille
  • 100 g de pépites de chocolat

Travaillez le beurre mou et le sucre jusqu’à obtenir un mélange homogène,

Incorporez l’oeuf,

Ajoutez la farine, la levure, le sel et l’extrait de vanille,

Terminez par les pépites de chocolat,

Cookies2

Une fois que votre pâte est prête, façonnez une vingtaine de boules puis écrasez-les avec la paume de la main de sorte à former les cookies,

Veillez à bien espacer les cookies,

Enfournez pour 10 minutes à 180°.

Je vous conseille de les déguster tout chaud. Si toutefois vous voulez les préparer à l’avance, vous pouvez toujours les repasser quelques instants au four avant de servir !

Bon appétit les gourmands 😉

Pourquoi prend-on de bonnes résolutions chaque année ?

Tous les ans c’est la même chose, après les festivités du nouvel an vient la question fatidique : quelles sont vos bonnes résolutions ? Il s’agit en réalité d’une coutume héritée de la civilisation occidentale. Selon cette pratique, il faudrait prendre un ou plusieurs engagements pour améliorer son comportement, une mauvaise habitude ou encore son mode de vie.

Un aspect psychologique

Le mois de janvier tout comme la rentrée de septembre donne l’illusion d’un renouveau. En effet, lorsque l’on passe à une nouvelle année, nous avons envie de changements. Que ce soit professionnel ou personnel, les bonnes résolutions viennent principalement d’une volonté d’avancer et de changer les aspects de notre vie les moins accomplis. Si ce sentiment est sain et même positif, il ne faut pas être trop exigeant et prendre des engagements réalistes.

Pourtant d’après une étude menée par l’université de Bristol sur 3000 sujets, 88 % des bonnes résolutions ne seront pas tenues. Il n’y a rien d’alarmant dans ce constat puisque d’après la psychologue Emmanuelle Lacroix, le changement fait partie de la vie : il nous permet de nous projeter dans l’avenir et de nous faire avancer. Par conséquent même si l’on ne tient pas ses engagements, c’est déjà faire un premier pas que le penser !

Des avis partagés

Comme pour toutes les traditions, il y a plusieurs écoles concernant les engagements du nouvel an. Certains font religieusement leur liste chaque année quand d’autres sont farouchement contre. Il est vrai que le simple fait de pouvoir échouer à tenir une bonne résolution est une pression suffisante pour ôter toute motivation à certaines personnes alors que d’autres ont besoin de se fixer des buts précis.

Que vous soyez pour ou contre, le principal est surtout de ne pas rester figé. Il ne faut pas avoir peur du changement ! Prenons cette année comme une chance de changer ses mauvaises habitudes, de commencer une activité créative ou sportive ou encore de s’engager dans une cause. Loin d’être originales, les résolutions sont souvent les mêmes pour tous :

  • Se remettre en forme grâce au sport et/ou une alimentation saine
  • Profiter de la vie
  • Prendre soin de ses finances
  • Développer sa vie sociale
  • Partir en voyage

Bonnes résolutions1

Comment tenir ses bonnes résolutions ?

Tout d’abord, il faut se fixer des objectifs réalistes. Vous n’allez pas faire le marathon de New York cette année si vous n’avez jamais couru de votre vie. Prendre des engagements trop ambitieux ne ferait que vous décourager. Si vous voulez vous mettre à la course à pied, commencez par 10 minutes trois fois par semaine puis augmentez de 5 minutes toutes les semaines. Cela peut sembler dérisoire mais si votre corps n’est pas habitué à faire de l’exercice ce sera déjà un grand changement.

Ne prenez pas de décisions vagues comme se remettre au sport, choisissez une activité et inscrivez-vous à un cours. De cette manière, vous aurez un « rendez-vous » hebdomadaire qu’il sera plus difficile d’oublier que si vous prévoyez de faire du fitness à la maison tout en sachant pertinemment que vous trouverez toujours mieux à faire ! Il est également conseillé de limiter les bonnes résolutions. En vous concentrant sur un ou deux engagements, vous aurez de meilleures chances d’y parvenir.

Et vous, quelles sont vos bonnes résolutions ?? Personnellement, je viens d’aller courir et ça fait du bien !

Bûche framboises et pistaches sur lit de mascarpone

Cette recette va devenir un classique de mon répertoire parce que c’est un vrai délice ! Il s’agit d’un dessert gourmand mais pas bourratif, avec une touche sucrée et acidulée pour relever le tout. L’équilibre est le maître mot de cette bûche, les framboises apportent de la fraîcheur à la fin du repas, la mascarpone de la douceur et la pistache de la texture. Entre nous, l’essayer c’est l’adopter alors sans plus attendre, voici la recette !

Pour une dizaine de parts :

  • 4 oeufs
  • 115 g de sucre
  • 125 g de farine
  • 1 trait d’extrait de vanille
  • 250 g de mascarpone
  • 50 g de sucre glace + 1 cuillère à soupe
  • 250 g de framboises
  • 50 de pistaches non salées

Séparer les jaunes d’oeufs des blancs,

Battre les jaunes d’oeufs avec le sucre puis ajouter la farine et l’extrait de vanille,

Monter les blancs en neige et les incorporer à la préparation,

Une fois que la texture est homogène, couler la pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé,

Faire cuire pendant 10 à 12 minutes à 180°,

Sortir la pâte et la retourner sur un linge humide puis rouler la pâte encore chaude et réserver,

Roulé

Mixer les pistaches avec une cuillère à soupe de sucre glace,

Fouetter la mascarpone avec 50 g de sucre glace,

Mettre la pâte sur votre plan de travail ainsi que la mascarpone, les pistaches et les framboises,

Dérouler votre pâte et la recouvrir de mascarpone, saupoudrer de pistaches et mettre les framboises sur les 3/4 de la pâte avant de la rouler en serrant bien,

Roulé2

Mettre la bûche au frais pendant au moins 4 heures, vous pouvez la préparer le matin ou la veille par exemple. Avant de servir, saupoudrez la bûche de sucre glace et le tour est joué ! Avec ce petit roulé explosif, vous allez faire des heureux c’est moi qui vous le dit 😉

Bon appétit 🙂

Feuilles de brick courgette & chèvre

Je vous propose un amuse-bouche idéal pour les fêtes, c’est très facile à faire et ça fait un effet boeuf ! Certes il faut aimer le fromage de chèvre mais c’est la parade parfaite pour faire manger des courgettes aux enfants 😉

Pour 32 bouchées :

  • 1/2 courgette
  • 4 tranches de jambon (2 de jambon blanc et 2 de jambon cru)
  • 1 échalote
  • 100 g de bûche de chèvre
  • 1 filet de crème liquide
  • Ciboulette
  • Poivre

Couper la courgette en fines lamelles à la mandoline ou au couteau,

Faire blanchir les tranches de courgette pendant quelques secondes avant de les rafraîchir à l’eau froide,

Écraser la buche de chèvre dans un bol, délier avec un peu de crème liquide avant d’ajouter la ciboulette, l’échalote émincé et un peu de poivre,

Détailler les tranches de jambon en lamelles, (vous devez en avoir 32)

Couper les feuilles de brick en 4,

Feuille de brick

Assembler les bouchées en commençant par une tranche de courgette, placer une lamelle de jambon par dessus puis une noisette de chèvre, replier le tout en deux et placer sur une feuille de brick,

Feuille de brick2

Replier les feuilles de brick et enfourner pour une dizaine de minutes à 200°.

Vous pouvez badigeonner vos bouchées de jaune d’oeuf afin que la feuille de brick dore davantage. J’aime cette recette parce qu’elle est originale et rapide à faire. Attention toutefois, c’est fort en chèvre. Si vous voulez une version plus douce, prenez un fromage de chèvre frais.

Boeuf Wellington façon Jamie Oliver

Vous voulez un plat original pour les fêtes et vous en avez assez de la dinde ? Le boeuf Wellington est fait pour vous ! C’est spectaculaire et ça sort de l’ordinaire, c’est la solution idéale pour épater vos invités. Cette recette demande un peu de temps de préparation mais ça vaut le coup je peux vous l’assurer 🙂

J’ai piqué cette recette au chef britannique Jamie Oliver et je suis sûre qu’elle vous plaira autant qu’à moi !

Pour 10 personnes :

  • 1,2 kg de filet de boeuf
  • 3 oignons rouges
  • 2 gousses d’ail
  • 600 g de champignons divers
  • 100 g de foies de volaille
  • Un filet de sauce d’huitre
  • 3 cuillères à soupe de mie de pain rassi
  • 2 pâtes feuilletées épaisses (285 g)
  • 1 jaune d’oeuf
  • 1 cuillère à soupe de confiture de cassis
  • 10 cl de Madère
  • 1 cuillère à café de moutarde forte
  • 2 cuillère à soupe de farine
  • 60 cl de bouillon de boeuf
  • 2 kg de pommes de terre
  • 1 boîte de haricots verts
  • Quelques tranches de lards
  • Huile d’olive
  • 1 branche de thym
  • 1 bouquet de romarin
  • Sel, poivre

1ère étape : le filet

Étaler du gros sel, du poivre et un brin de romarin sur un plan de travail puis y rouler le filet de boeuf afin de le parfumer,

Faire revenir le filet dans une poêle avec une noix de beurre et un brin de romarin, 4 minutes de chaque côté et réserver.

2ème étape : la farce

Mettre dans une poêle, 2 gousses d’ail et un oignon rouge émincés, 2 brins de romarin, un filet d’huile d’olive et une pincée de sel,

Nettoyer et hacher grossièrement les champignons, faire revenir dans la poêle pendant 15 minutes avant d’ajouter les foies de volaille et un filet de sauce d’huitre pour encore 4 minutes de cuisson,

Mettre la préparation aux champignons sur une planche à découper pour hacher le tout avant d’ajouter la mie de pain qui va absorber le jus de la viande pendant la cuisson.

Boeuf Wellington2

3ème étape : la pâte

Sortir les deux pâtes puis les mélanger afin d’obtenir une boule homogène,

Fariner votre plan de travail puis étaler la pâte de sorte à obtenir un grand rectangle de la taille d’un torchon, il doit être suffisamment grand pour qu’il reste de la pâte aux extrémités du filet,

Placer la farce sur les 3/4 de la pâte en laissant un espace en bas et sur les côtés puis poser le filet en bas de la pâte,

Badigeonner la pâte de jaune d’oeuf aux endroits où il n’y a pas de farce puis rouler votre boeuf afin qu’il soit bien serré,

Terminer en badigeonnant la pâte de jaune d’oeuf,

Cuire en bas du four entre 20 et 30 minutes selon votre four à 180°.

4ème étape : la sauce

Faire revenir deux oignons rouges émincés avec un brin de thym frais et un filet d’huile d’olive,

Ajouter une cuillère à soupe de confiture de cassis pour colorer les oignons,

Verser 10 cl de Madère et faire flamber immédiatement,

Enfin mettre une cuillère à café de moutarde, deux cuillères à soupe de farine et 60 cl de bouillon de boeuf, faire réduire et mixer,

Verser dans un bol que vous pourrez passer au micro-ondes.

5ème étape : la garniture

Éplucher 2 kilos de pommes de terre et faites-les cuire à l’eau,

Une fois les pommes de terre cuites, placer-les dans un plat avec de l’huile d’olive, une tête d’ail juste éclatée avec la paume de la main et un brin de romarin,

Mélanger et enfourner à 200° pendant 45 minutes,

Égoutter les haricots verts et former des fagots que vous envelopperez dans une tranche de lard,

Placer 10 minutes au four dans le plat des pommes de terre.

Vous n’aurez plus qu’à vous mettre sur votre 31 et dresser vos assiettes avec un morceau de boeuf, une pomme de terre et un fagot de haricots verts. Mettez la sauce sur la table afin que les invités se servent à leur guise.

Bon appétit et très bonnes fêtes de fin d’année à vous 🙂

24 décembre : des Ferreros homemade :D

Cette fois on y est, c’est la dernière friandise de mon calendrier et j’ai gardé le meilleur pour la fin. Voici la recette que je voulais faire depuis le début du mois : les Ferreros !!! Bon pour être honnête, les miens sont assez énormes étant donné que j’ai utilisé des moules à pop-cake et tant mieux parce que c’est ultra gourmand 😉

Sans plus attendre, je vous présente ma nouvelle friandise préférée 😀

Pour 12 Ferreros délicieux :

  • 30 g de chocolat noir
  • 125 g de pâte de praliné
  • 60 g de crêpes dentelles
  • 1 petit pot de pâte à tartiner maison, vous trouverez la recette ici
  • 12 noisettes entières
  • 200 g de chocolat au lait
  • 200 g de brisures de noisettes

Faire fondre le chocolat noir au bain marie,

Ajouter la pâte de praliné et les crêpes dentelles hachées grossièrement,

Avec cette préparation tapissé le fond de moules à pop-cake avec une petite cuillère,

Ferrero

Puis remplir les moules presque entièrement de pâte à tartiner,

Ferrero3

Dans la moitié d’entre eux placer une noisette entière,

Ferrero2

Mettre les moules au congélateur pendant 3 heures,

Sortir les moules et faire fondre le chocolat au lait,

Assembler les sphères en les collant avec du chocolat fondu puis tremper les boules dans le chocolat et dans les brisures de noisettes avant de les laisser reposer sur une plaque.

Et voilà, je vous garantie qu’avec ces petites merveilles vous ferez sensation ! Attention tout de même, cela demande un peu de temps de préparation mais vous pouvez tout à faire les confectionner à l’avance, ces friandises se conservent très bien 🙂

Bon réveillon à tous !

Pâte à tartiner homemade

L’esprit DIY s’est emparé de moi ces dernières semaines particulièrement dans la cuisine. J’ai donc décidé de faire de la pâte à tartiner maison ! Il y a plusieurs écoles, j’ai choisi une recette qui ne requiert pas 36 ingrédients. C’est une version assez simple que vous pouvez personnaliser selon vos goûts, si vous préférez le chocolat au lait, vous pouvez mettre moins de chocolat noir, le remplacer par du chocolat praliné ou même du chocolat blanc. Idem pour les noisettes, sachez que vous pouvez aromatiser votre pâte à tartiner au caramel par exemple.

Pour un petit pot :

  • 100 g de chocolat noir
  • 50 g de chocolat au lait
  • 35 g de noisettes
  • 50 g de sucre glace
  • 40 g d’huile de tournesol
  • 1 cuillère de sirop d’agave

Mixer les noisettes et le sucre glace afin d’obtenir une poudre très fine,

Faire fondre le chocolat noir et le chocolat au lait au bain marie directement dans un pot à confiture,

Hors du feu, ajouter la poudre de noisette, l’huile de tournesol et le sirop d’agave, bien mélanger pour avoir une pâte lisse et homogène.

Une fois que la pâte aura refroidie, vous obtiendrez une texture plus dense. L’avantage de choisir un pot à confiture pour conditionner votre pâte à tartiner c’est que vous pouvez la passer rapidement au micro-ondes si jamais la texture de la pâte est trop solide.

À vos tartines les amis !